Archives 2015

Hausse des prix des carburants : les explications

 
 

En Guadeloupe, comme dans tout l'Outre-mer, le prix des carburants est fixé par le préfet avec une double préoccupation : préserver le pouvoir d'achat des Guadeloupéens, en maintenant les prix les plus bas possibles, et assurer la pérennité économique de la filière des carburants (raffinage, stockage, vente en gros et vente au détail).

La SARA achète du pétrole brut, en dollars, pour son activité de raffinage, ainsi que des produits déjà raffinés pour pouvoir faire face à la demande en carburants. C'est pourquoi les prix évoluent chaque mois en fonction des cours de ces différents produits : pétrole brut, essence sans plomb et gazole. Le cours du dollar par rapport à l'euro a également un impact sur les coûts d'approvisionnement.
Ainsi, pour le mois d'avril 2015, si le pétrole brut baisse en dollars, la forte appréciation de cette devise conduit en fait à une augmentation du prix du pétrole brut en euros. Cette augmentation s'ajoute à la hausse du cours mondial du super sans plomb, et explique la hausse du prix à la pompe de ce carburant. La hausse est moindre pour le gazole car le cours mondial de ce carburant est, contrairement au sans plomb, en baisse.
Néanmoins, les prix des carburants en Guadeloupe restent les plus bas observés depuis quatre ans, comme le montre le graphique joint à ce communiqué. Les prix en avril 2015 sont comparables aux prix en vigueur en janvier 2011.

Prix carbu