Archives 2015

Les cinq ans du service civique avec François Chérèque

 
service civique

Ce mercredi 10 juin, le préfet a accueilli le président de l’Agence du service civique. L’occasion de faire le point sur ce dispositif et de valoriser les nombreuses initiatives locales en la matière ainsi que d’impulser de nouveaux partenariats.

Première étape pour la visite de François Chérèque en Guadeloupe, le campus du Camp Jacob à Saint-Claude où le préfet le recevait avec la directrice de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale qui pilote bon nombre de projets sur l’archipel. Parmi les invités, le président du Conseil régional, des représentants du Conseil départemental, du Rectorat ainsi que le directeur général de LADOM (agence de l’outre-mer pour la mobilité) étaient aussi présents.

2000 jeunes engagés en Guadeloupe

Tous se sont félicités de la grande implication de l’ensemble des acteurs pour le service civique en Guadeloupe. Actuellement, ce sont plus de 2000 jeunes qui se sont engagés sur l’archipel. Un nombre qui devrait encore augmenter puisque le Président de la République souhaite une accélération du dispositif et porter le nombre de jeunes en service civique à 150 000 à la fin 2016 sur l’ensemble de la France, contre 35 000 aujourd’hui.

« Les associations se sont engagées, l’Etat va poursuivre aussi son effort,a expliqué François Chérèque. Car il faut désormais trouver des missions pour accueillir les jeunes volontaires. Aujourd’hui, pour une mission, il y a quatre jeunes qui veulent s’engager. »

Le service civique, mode d’emploi

Outre le travail sur la citoyenneté, la lutte contre le décrochage scolaire, le service civique représente souvent pour le jeune volontaire une première expérience professionnelle, la possibilité de découvrir un métier et de se former.

Indemnisé 573 € par mois, le service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme. Il peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24h par semaine. Un engagement de service civique est compatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.

Une convention unique en France

Lors de sa visite au campus de Saint-Claude, François Chérèque a signé avec la Région une convention qui permet d’aider au financement du permis de conduire pour les jeunes du service civique afin de faciliter leurs démarches d’insertion professionnelle. Une convention, pour l’heure, unique en France que le président de l’Agence du service civique espère bien renouveler avec les autres Conseils régionaux de l’hexagone.

Après Saint-Claude, François Chérèque a poursuivi sa visite en Guadeloupe par des rencontres de terrain à la caserne de Dothémare, à Bergevin, à la maison de la Mangrove aux Abymes,à la maison de quartier des Lauriers webb à Pointe-à-pitre, à la maison de quartier de Budan Baie-Mahault... autant de lieux où les jeunes du service civique se mobilisent au service des autres.

> Dossier de presse visite de François Chérèque les 10 et 11 juin en Guadeloupe - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,26 Mb