Archives 2015

Mobilisation générale et solidarité face aux sargasses

 
 
Mobilisation générale et solidarité face aux sargasses

Face aux échouages massifs de sargasses sur les côtes de l’archipel, le préfet de la région Guadeloupe a lancé un appel à la mobilisation générale des collectivités locales et des services de l’État.

C’est pour structurer et coordonner le travail des différents acteurs, autour d’une réponse adaptée, que s’est tenue, ce lundi 4 mai, une réunion associant en préfecture :

« Il s’agit aujourd’hui de conforter l’action des communes, a expliqué le préfet. Nous ne pouvons pas les laisser agir seules face aux sargasses et j’en appelle à la solidarité. Cette solidarité doit d’abord s’exercer à l’échelle des agglomérations avec un maître mot : mutualiser les moyens. »

Le plan d’action

Trois grandes actions ont été décidées à l’issue de cette réunion :

Établir d’ici la fin de la semaine le recensement des moyens humains et matériels susceptibles d’être mobilisés à l’échelle de chaque communauté d’agglomération pour le ramassage, le transport et le stockage des sargasses ; engager rapidement ces moyens selon un plan défini par chaque communauté d’agglomération afin de soulager les services municipaux.

Deuxième décision d’importance, la mise en place d’un fonds d’urgence qui sera abondé par l’Etat, la Région, le Département et les agglomérations pour mobiliser des moyens complémentaires.

Enfin, le préfet a proposé la création de brigades mobiles de l’environnement, à l’échelle des agglomérations. Ces brigades pourraient être composés de personnels recrutés sur la base de contrats aidés, financés à hauteur de 90 % par l’État.

Par ailleurs, des lieux de stockage pour les algues ramassées seront désignés, en lien notamment avec le Conservatoire du littoral.

Une gestion prospective

Au-delà de ces mesures concrètes et directement opérationnelles, il a aussi été question d’une gestion à plus long terme : collecte en mer des algues à proximité des côtes et mise en place d’un réseau de plate-formes de compostage.

Le développement des techniques de ramassage et des filières de valorisation innovante des algues, a également été abordée. Un appel à projet a d’ailleurs été lancé en ce sens par la Ministre de l’écologie.

Un protocole d’engagement

Un projet de protocole d’engagement des acteurs autour des mesures opérationnelles sera rédigé par le préfet d’ici la fin de la semaine et proposé aux élus. La seconde réunion du comité de suivi opérationnel des sargasses se tiendra la semaine prochaine.

Réunion sargasse

Sargasses : réunion de travail en préfecture le 4 mai