Archives 2015

Objectif emploi pour la visite du préfet à Baie-Mahault

 
 
Objectif emploi pour la visite du préfet à Baie-Mahault

En déplacement à Baie-Mahault, le préfet de Guadeloupe a rencontré des jeunes entrepreneurs et des starts-up de la pépinière d’entreprises Audacia ainsi que des personnes en insertion de la plate-forme Paie 2002. Il a également signé une convention de financement de la halte de plaisance Nord Caraïbes au titre du plan local de redynamisation (PLR).

Accueilli par le maire de la commune à l’hôtel de ville, le préfet de région a commencé sa visite par une rencontre avec des jeunes Baie-Mahaultiens inscrits au permis de conduire.

La délégation a ensuite pris la direction du Morne Bernard pour une présentation de la plate-forme professionnelle d’insertion (Paie 2002). Depuis sa création en 2002, cette structure, soutenue financièrement par l’État, a conclu 220 contrats d’insertion qui ont permis à des personnes sans emploi de se former notamment aux métiers du paysage, du bâtiment et de la vente de plantes.

La visite s’est poursuivie à la Jaille, à la pépinière d’entreprises Audacia Caraïbes, où le préfet a pu échanger avec de jeunes entrepreneurs de start-ups aux projets innovants. Parmi elles, on retiendra notamment une start-up orientée sur la technologie mobile, une autre spécialisée en domotique et une dernière productrice de gazon local prêt à poser qui s’adapte au climat tropical.

Un plan local pour redynamiser le territoire

Le préfet s’est ensuite rendu sur le littoral de Baie-Mahault, entre le « Port de pêche » et la « Friche », pour une présentation des travaux, soutenus par l’État qui investit à hauteur de 1,4 million d’euros. Ce projet d’aménagement d’une halte de plaisance devrait permettre la création de 150 emplois directs.

Pour mémoire, trois autres conventions de ce type ont déjà été signées entre l’État et les collectivités locales : la première avec Pointe-à-Pitre pour la restructuration de l’espace portuaire de Lauricisque ; la seconde avec les Abymes pour le projet TAONABA d’aménagement éco-touristique du canal de Belle-Plaine, et la troisième avec Cap Excellence pour la réalisation d’un schéma directeur de développement économique.

L’ensemble de la délégation s’est ensuite rendue à l’Hôtel de Ville pour une séance de travail autour des problématiques du développement économique, de l’attractivité du territoire, de l’emploi, de l’insertion et de la réglementation, avant de signer la Convention de financement de la halte de plaisance Nord Caraïbes.

DSC05169
DSC05328

Retrouvez toutes les photos du déplacement du préfet sur la page Facebook de la préfecture.