Archives 2016

Cyclone MARIA, la Guadeloupe passe en alerte de niveau gris

Depuis ce mardi 19 septembre à 08h30, la Guadeloupe est passée en alerte gris cyclonique. Retrouvez ici tous les bulletins météo, les communiqués de la préfecture et les consignes de sécurité à la population.

> Voir l'article

Fraudes à la consommation, le bilan de l'Opération interministérielle vacances

 
 
Fraudes à la consommation, le bilan de l'Opération interministérielle vacances

Dans le cadre de l'Opération interministérielle vacances, les services de l’État ont effectué de nombreux contrôles pour protéger les consommateurs des fraudes à la consommation. Bilan de ces opérations.

L’opération interministérielle vacances (OIVOpération interministérielle vacances) est pilotée par la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRFDirection générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Elle mobilise chaque année les services de l’État pour lutter contre les pratiques déloyales, les abus et les infractions au droit de la consommation sur les lieux de vacances.

Du 1er juillet au 30 septembre, la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTEDirection des entreprises, de la concurrence,  de la consommation, du travail et de l’emploi), la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAFDirection de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt), la Direction de la mer (DMDirection de la Mer) et la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCSDirection de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), ont ainsi œuvré sur le terrain, avec l’appui ponctuel des services de police ou gendarmerie

Les contrôles ont porté sur le respect des règles d’hygiène dans la restauration, sur la traçabilité et de l’origine des produits, sur l’affichage des prix ainsi que sur la sécurité des activités sportives de loisirs et des accueils collectifs de mineurs.

413 établissements contrôlés

Cette année, 413 établissements ont été contrôlés, soit 100 de plus qu’en 2015. Plus de 55 % d’entre eux n’étaient pas en conformité avec la réglementation en vigueur. 149 ont reçu un avertissement administratif ; 68 ont fait l’objet de mesures de police administrative (mise en demeure de réalisation de travaux, arrêt partiel d’activité ou fermeture temporaire) et 12 procédures pénales ont été engagées.

Les faits marquants

Parmi les non-conformités et les infractions constatées, on peut relever parmi les plus importantes :

> Une aire de jeux non conforme d’un accueil collectif de mineur a fait l’objet d’une fermeture temporaire.

> Deux centre d’activités physiques et sportives : un centre équestre et un club de plongée ont été fermés temporairement pour non-conformité.

> En restauration, deux procès-verbaux ont été dressés pour un non-respect de la taille des langoustes trouvées dans un vivier et 30 kgs de lambis sous taille, congelés.

> Sur une foire culinaire, un professionnel de la restauration proposait sur un étal, des plats cuisinés (200 kgs de ouassous) à température ambiante. Ils ont été retirés de la vente.

> Dans un restaurant, 80 kgs de poissons et de frites en décongélation illicite ont été saisis.

> 60 kilos de lambis ont été retirés des restaurants pour absence de facture d’achat .

> Un contrôle de conteneurs de produits alimentaires et non alimentaires en provenance de la République Dominicaine a mis en évidence l’absence d’attestations de conformité. Les produits alimentaires d’origine animale ont été détruits. Les produits non alimentaires tels que bijoux, crème blanchissante, laits corporels, parfums, sont toujours sous douane dans l’attente des suites pénales.