Archives 2016

La mission d’étude sargasses à pied d’oeuvre en Guadeloupe

 
La mission d’étude sargasses à pied d’oeuvre en Guadeloupe

Le préfet a accueilli trois hauts-fonctionnaires mandatés jusqu’au 25 janvier en Guadeloupe pour une mission d’étude sur les sargasses.

La feuille de route de MM. Tristan Florenne, inspecteur général de l’administration, François Guerber et François Colas-Belcour, ingénieurs généraux des ponts, des eaux et des forêts est claire : faciliter la mise en place d’une gestion à long terme du phénomène d’échouage des sargasses et formuler des solutions pérennes pour la collecte et la valorisation des algues.

Une mission interministérielle

Cette mission d’étude est à l’initiative de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, du ministre de l’agriculture de l’agroalimentaire et de la forêt ainsi que de la ministre des Outre-mer. Elle fait suite au plan d’urgence de plus de 11 millions d’euros dégagés par le gouvernement depuis le début des échouages massifs sur les côtes de l’archipel.

« Nous souhaitons rester pragmatiques et modestes pour être efficace », souligne M. Florenne. Avant de venir aux Antilles, nous sommes allés en Bretagne pour bénéficier de l’expérience des Bretons sur la collecte et le traitement des algues. »

Avant la Guadeloupe, les trois hauts fonctionnaires sont passés par la Martinique et sont allés à Sainte-Lucie pour prendre la mesure du caractère international de ce fléau. Ils finiront leur périple par les îles du Nord, Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Rencontres et visites de terrain

Au cours de leur déplacement, des rencontres sont programmés avec les élus des collectivités concernées (communes, intercommunalités, conseil départemental et conseil régional), les socio-professionnels impactés (agriculteurs, pêcheurs, entreprises...) ainsi que les services de l’Etat et les institutions qui travaillent sur ce phénomène. Des visites de terrain sont aussi inscrites à leur agenda. En Guadeloupe, ils se rendront aux Saintes, à Marie-Galante et à la Désirade.

Dès leur retour en métropole, ils s’attelleront à l’écriture de leur rapport avec une première note d’étape rendu courant mars.

Leur venue en Guadeloupe coïncide avec la présentation, ce 21 janvier, des lauréats de l’appel à projets « Algues Sargasses, collecte et valorisation innovantes » émis par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie (ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) de Guadeloupe en juin 2015, avec le soutien de l’Etat, de la Région et du département.

La mobilisation se poursuit pour trouver des solutions pérennes à un phénomène dont on a encore du mal à cerner l’origine.

> La lettre de mission des ministres - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb