Archives 2016

Cyclone MARIA, la Guadeloupe passe en alerte de niveau gris

Depuis ce mardi 19 septembre à 08h30, la Guadeloupe est passée en alerte gris cyclonique. Retrouvez ici tous les bulletins météo, les communiqués de la préfecture et les consignes de sécurité à la population.

> Voir l'article

Lutte contre la délinquance, priorité de l’année 2016

 
 
Lutte contre la délinquance, priorité de l’année 2016

Le préfet avec le procureur de la république de Pointe-à-Pitre, ont réuni l’État-major de sécurité dès ce début d’année 2016 afin de mettre en place un plan d’action pour lutter contre la circulation des armes.

« Malgré les efforts de nos policiers et de nos gendarmes, le niveau de sécurité que connaît la Guadeloupe n’est pas acceptable. Nous avons subi en 2015 de trop nombreux homicides, tentatives d’homicide, vols avec violence souvent commis avec des armes... »

Au sortir de l’État-major de sécurité placé sous son autorité et celle du procureur de la République de Pointe-à-Pitre, le préfet a rappelé que la délinquance n’est pas une fatalité et qu’il souhaitait agir dès les premiers jours de l’année 2016 pour la faire reculer.

Cinq mesures pour lutter contre la circulation des armes

Il a ainsi annoncé cinq mesures très concrètes qui seront mises en œuvre rapidement.

Ces mesures concernent essentiellement la lutte contre la circulation des armes avec, dans un premier temps des opérations ciblées de contrôle et une occupation différente du terrain : contrôle des véhicules, contrôle des scooters mais aussi perquisition avec des réquisitions du Procureur.

Deuxième axe, l’expertise systématique des armes saisies pour déterminer leur provenance et savoir si elles ont déjà servi dans d’autres actes délictueux.

Troisième volet, un contrôle encore plus approfondi des procédures administratives pour l’acquisition, la détention d’armes ainsi que pour le renouvellement des autorisations. Un échange systématique avec le parquet interviendra avant toute décision.

Le procureur de la République aura sous son autorité un groupe local de traitement de la délinquance spécialisé dans la lutte contre le trafic d’armes.

Enfin, la campagne « Déposez les armes » sera étendue sur toute l’année, une sorte de fil rouge pour la population, avec l’appui des élus.

« La sécurité est l’affaire de tous a conclut le préfet. Nous devons tous nous engager dans ce sens. »

Un plan global contre les violences

C’est aussi pour cette raison que dans sa volonté de mettre en place un plan global contre les violences, le préfet avec le procureur, avaient convié le recteur à l’État-major de sécurité, aux côtés des policiers et gendarmes ainsi que la protection judiciaire de la jeunesse et les services du renseignement et de la sécurité intérieure.

« Les écoles doivent être sanctuarisées à l’intérieur comme à l’extérieur, a-t-il rappelé, et le travail avec les chefs d’établissement, les enseignants, les parents et les élèves sont essentiels pour y parvenir. »