Archives 2016

Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre

 
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre

Ce mercredi 25 mai, de 21h30 à 24h, une opération coordonnée de sécurité s’est déroulée sur la zone de sécurité prioritaire de Pointe-à-Pitre. Objectif, la lutte contre l’emploi dissimulé, l’immigration clandestine ainsi que la saisie d’armes et de stupéfiants.

Cette opération de sécurité, sous l’autorité du préfet et sur réquisition du procureur de la république de Pointe-à-Pitre a mobilisé près de 60 fonctionnaires de police entre la  Direction départementale de sécurité publique (DDSP), la Direction départementale de la police aux frontières (DDPAF) et les douanes. 

Quatre points de contrôle simultanés ont été mis en place : le premier, excentré, a pris la forme d’un contrôle douanier à Fond-Sarail avec une équipe cynophile ; les trois autres ont été menés en centre-ville. Il s’agissait alors d’opérations de contrôle avec trois objectifs à la clef : la lutte contre le travail dissimulé et l’emploi d’étrangers sans titre, la lutte contre l’immigration irrégulière et la prostitution, la saisie d’armes et de stupéfiants.

277 armes saisies depuis le début de l’année

« Aujourd’hui, je suis aux côtés des policiers pour rendre hommage à leur mobilisation mais aussi pour saluer les résultats obtenus, expliquait le préfet. Depuis le début de l’année, grâce à la coordination des services opérationnels et des autorités administratives et judiciaires, 277 armes ont été saisies. »

« Les opérations comme celles de cette nuit sont des opérations quasi-quotidiennes, confirmait le procureur. Elles donnent lieu à des saisies puis des enquêtes et des poursuites exercées par le parquet. » 

Et même si le niveau de délinquance reste très élevé en Guadeloupe, le travail des forces de l’ordre commence à payer. Le mois de mai enregistre ainsi une baisse du nombre d’atteintes aux biens (-1,7 % soit 93 faits en moins que l’an passé à la même époque). 

Lors de cette opération, la première adjointe de la ville de Pointe-à-Pitre avec l’adjoint à la sécurité étaient également présents. « Cela témoigne de leur implication et je les en remercie, notait le préfet qui poursuivait :« Nous devons agir ensemble pour faire en sorte que chacun se sente en sécurité. Cela passe par des phases de contrôle et de répression comme aujourd’hui mais aussi par des opérations citoyennes. La campagne Déposons les armes par exemple y participe. Depuis son lancement, 67 armes ont été déposées. Ce résultat est encourageant. Il nous faut poursuivre nos efforts. »

Les photos de l'opération sont sur la page Facebook de la préfecture.

Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0008
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0012
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0007
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0010
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0009
Opération de sécurité coordonnée à Pointe-à-Pitre-0011