Archives 2016

Cyclone MARIA, la Guadeloupe passe en alerte de niveau gris

Depuis ce mardi 19 septembre à 08h30, la Guadeloupe est passée en alerte gris cyclonique. Retrouvez ici tous les bulletins météo, les communiqués de la préfecture et les consignes de sécurité à la population.

> Voir l'article

Plan séisme Antilles, objectif 2020

 
 
Plan séisme Antilles, objectif 2020

Le comité de pilotage régional a lancé le second  Plan séisme Antilles, dans la continuité du premier. Il vise à conforter les bâtiments face au risque sismique et à financer des actions de formation et de prévention pour s’y préparer.

Les Antilles sont les régions de France où l’aléa et le risque sismique sont les plus forts. Face à ce risque majeur, le Gouvernement a créé en 2007 le Plan séisme Antilles. La première phase de ce plan (2007-2013), reposait sur la réduction de la vulnérabilité du bâti public existant, relatif à quatre ensembles prioritaires de bâtiments : les bâtiments et infrastructures de gestion de crise ; les établissements d'enseignement, les établissements de santé ainsi que les résidences de logements sociaux. 

La seconde phase du plan qui  vient d'être lancé officiellement, en Guadeloupe, par le comité de pilotage régional poursuit le même objectif avec également le renforcement de la connaissance du risque sismique, de la sensibilisation du grand public ainsi que la formation des professionnels et la préparation à la gestion de crise.

DSC07595
DSC07594
   

La gouvernance du Plan séisme Antilles

La gouvernance du plan séisme Antilles est assurée, au niveau de l’État, par un comité de direction (CODIR PSA) sous la présidence du directeur général de la prévention des risques (DGPR) délégué aux risques majeurs. Il réunit le directeur général des outre-mer (DGOM), le directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), les deux préfets de région Martinique et Guadeloupe et la préfète déléguée pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 

Une cellule centrale interministérielle d’appui au plan séisme Antilles (CCIAPSA) assure le secrétariat du CODIR, prépare des propositions d’orientation, rédige le projet de rapport annuel, pilote les choix en matière de recherche et développement et gère, en liaison avec les directions de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEALDirection de l'environnement, de l'aménagement et du logement), les demandes d’aide financière des collectivités territoriales. 

En Guadeloupe, le plan séisme Antilles est piloté par le préfet qui s’appuie sur les orientations du comité séisme régional. Ce comité réunit les représentants des conseils régional et départemental, de l’association des maires, des établissements publics concernés, des services de l’État, de la société civile et des associations concernées par le risque sismique. 

La mise en œuvre opérationnelle est assurée, pour l’État, par le directeur de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DéALDirection de l'environnement, de l'aménagement et du logement) de Guadeloupe et par les services de la préfecture et des différentes administrations concernées.

> Le bilan du Plan séisme Antilles au 31 octobre 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

Se préparer et réagir au risque sismique