Archives 2016

Un plan de développement pour les équipements sportifs ultra-marins

 
 
Un plan de développement pour les équipements sportifs ultra-marins

En visite officielle en Guadeloupe, Patrick Kanner, le ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports a présenté le plan pluriannuel de développement des équipements sportifs en Outre-mer.

Ce plan de développement décidé conjointement avec Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, et Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, vise à renforcer l’offre d’équipements sportifs en Outre-mer tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Il s’appuie sur une enquête approfondie et des consultations extensives des acteurs.

A compter du 1er janvier 2017, la mise en oeuvre du plan privilégiera, avec un phasage dans le temps :

  • la modernisation des équipements sportifs de proximité existants et l’installation d’équipements légers (terrains de proximité multisports, bassins hors sol, etc.) ;
  • la diversification de l’offre de disciplines sportives et la cohérence du maillage territorial à partir d’un diagnostic territorial approfondi ;
  • le déploiement d’équipements structurants pour l’accueil des manifestations nationales et internationales et l’épanouissement du sport de haut niveau.

L’objectif de ce calendrier est de donner le temps aux acteurs de mettre en place des diagnostics territoriaux approfondis et de conduire une réflexion prospective.

20 millions d’euros de crédits exceptionnels

Le Gouvernement mobilisera une enveloppe de crédits exceptionnels supplémentaires dès le 1er janvier 2017 : 20 millions d’euros financés à parité par le ministère des Sports et le ministère des Outre-mer seront mis à disposition des porteurs de projet d’équipements sportifs, essentiellement les collectivités territoriales. Cette enveloppe ne remet pas en cause l’enveloppe exceptionnelle dédiée à la rénovation des infrastructures des CREPSCentre régional d'éducation physique et sportive. La mise en oeuvre de ce plan est aussi une occasion d’améliorer l’efficacité de l’intervention publique. L’objet de l’évaluation d’impact sera précisément de construire des informations rigoureuses permettant la meilleure efficience possible.

kanner à petit canal