Archives 2016

Cyclone MARIA, la Guadeloupe passe en alerte de niveau gris

Depuis ce mardi 19 septembre à 08h30, la Guadeloupe est passée en alerte gris cyclonique. Retrouvez ici tous les bulletins météo, les communiqués de la préfecture et les consignes de sécurité à la population.

> Voir l'article

Un voilier coule au large de la Guadeloupe, ses 7 équipiers sont sains et saufs

 
 
Un voilier coule au large de la Guadeloupe,  ses 7 équipiers sont sains et saufs

Ce dimanche 24 janvier 2016 à 12h30, le CROSS-AGCentre régional opérationnel de surveillance et de secours Antilles-Guyane (centre régional opérationnel de surveillance et de secours Antilles-Guyane) reçoit un appel VHF du navire de plaisance « Joule » de 16 mètres de long, situé dans le Nord-Ouest de la Guadeloupe. Il lui signale une avarie de barre. Un autre navire de plaisance, le « Dalton », situé à proximité vient lui porter assistance et passe une remorque.

À 14h15, le navire « Joule », en cours de remorquage, émet un message Mayday et déclare une voie d’eau qu’il n’arrive pas à contenir. Le CROSS engage alors immédiatement l’hélicoptère Dragon 971 de la sécurité civile pour superviser le transbordement de l’équipage du « Joule » et tenter de ramener le voilier dans un abri. Il engage également la vedette de la station SNSMSociété nationale de sauvetage en mer (société nationale de sauvetage en mer) de Pointe-à-Pitre équipée notamment de pompes pour assécher le navire. Le CROSS déroute également le voilier de plaisance « Liliz » de 13 mètres qui a répondu à son relais de détresse sur la VHF.

Peu après 15h, cinq personnes sont transbordées et les deux plongeurs de la Brigade nautique de Gendarmerie de Pointe-à-Pitre sont hélitreuillés sur le voilier en train de couler pour aider le skipper.

À 15h34, les deux derniers passagers sont évacués à bord du « Dalton » pour être débarqués à Deshayes tandis que les deux plongeurs tentent un ultime remorquage avec le navire « Liliz ». Peu de temps après le début du remorquage, la remorque se rompt. La situation à bord ne permet plus aux plongeurs de se maintenir en sécurité et ceux-ci sont hélitreuillés par le Dragon 971.

La SNSMSociété nationale de sauvetage en mer, arrivée sur zone, et tente des manœuvres pour sauver le navire déjà quasi-immergé. Malgré de nombreux efforts d’assèchement et de remorquage, le navire coule à 3 milles au Nord de l’îlet Kahouanne.