Archives 2016

Une première réunion de coopération fructueuse avec Antigue-et-Barbude

 
Une première réunion de coopération fructueuse avec Antigue-et-Barbude

Le préfet de la Guadeloupe a accueilli une délégation d’Antigue-et-Barbude, conduite par  par M. Greene, ministre du commerce, de l’industrie, des sports et de la culture, pour une réunion sur la coopération entre la France et Antigue-et-Barbude, dans le domaine de la sécurité.

La réunion qui s’est tenue, ce mercredi 8 juin en préfecture est la première de ce type organisée en Guadeloupe avec les autorités antiguaises. Elle fait suite à des échanges entre M. de La Moussaye, ambassadeur de France auprès des États membres de l’OECO et de la Barbade, et les autorités antiguaises sur les questions de sécurité.

Les échanges ont été très fructueux entre les deux parties qui ont abordé des sujets d’intérêt communs concernant la coopération policière et judiciaire, les questions de mouvements de populations entre les deux îles, d’immigration, de pêche, de coopération maritime mais aussi de sécurité civile.

Les orientations suivantes ont été retenues :

 
  •  Coopération policière et judiciaire et la lutte contre l’immigration illégale,
 
  •  Convention bilatérale d’extradition,
 
  •  Délimitation maritime et échanges sur la pêche illégale,
 
  • Coopération étroite en matière de sécurité civile.
 

«Cette première réunion a permis de mieux nous connaître ce qui facilitera notre collaboration à l’avenir, a expliqué le préfet. Nous sommes en effet très proches, éloignés d’à peine plus d’une centaine de kilomètres... Comment pourrions nous imaginer que les questions de sécurité auxquelles nous faisons face sur nos deux territoires, ne puissent à aucun moment concerner notre voisin ? 

Dans le domaine de la sécurité civile par exemple, a poursuivi le préfet, l’expérience l’a montré à plusieurs reprises, avec le séisme qui a frappé Haïti en 2010 ou la tempête Erika en Dominique l’an dernier, nos territoires sont tous exposés aux risques majeurs. Ils nous imposent de développer notre collaboration afin d’être capables de répondre, dans l’urgence, aux catastrophes qui peuvent nous toucher à tout moment. »

Il a convenu d’une nouvelle rencontre en 2017 à Antigue.

 

DSC03611
DSC03795