Actualités

"Déposez les armes, toutes les armes"

 

Jusqu’au 11 février, les Guadeloupéens sont appelés à déposer leurs armes dans les commissariats et gendarmeries afin de lutter contre la violence et la circulation des armes dans l’archipel. Aucune poursuite ne sera engagée à l’encontre de toutes celles et ceux qui se présenteront pour remettre leur arme : arme à feu, arme blanche.

déposez les armes
déposez les armes

Cette nouvelle campagne qui a débuté le 20 décembre s’inscrit dans la continuité des précédentes mais vise un public plus jeune et insiste sur les dangers à détenir une arme blanche.

En effet, si beaucoup d’adultes, lors des campagnes précédentes, se sont présentés spontanément aux forces de l’ordre pour déposer leurs armes de poing et leurs fusils, peu ont ramené poignards, couteaux à cran d’arrêt et autres poings américains qui peuvent être tout aussi dangereux, en particulier chez les jeunes.

A noter que le port et le transport de ces armes blanches constituent en eux-même des délits punissables d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amendes.

Il s’agit donc bien de déposer toutes les armes.

Cette campagne de communication citoyenne est relayée par l’ensemble des médias de l’île (télévision, radios et journaux) qui diffusent gracieusement les messages et les visuels à l’attention d’un public le plus large possible.

Les réseaux sociaux ont également été investis, notamment grâce à un clip musical « Récupérons nos petits frères » réalisé par la société de production Songuart avec un collectif de jeunes artistes, regroupés sous le label Building Empire production.

Retrouvez le clip musical de la campagne ==>>