Actualités

Le Préfet accueille les nouveaux citoyens français

 
prefet remet documents

C’est dans le cadre officiel de la salle Schoelcher, à la Préfecture de Basse-Terre, que le préfet a accueilli cent nouveaux citoyens français pour une cérémonie empreinte de solennité et d’émotion.

« Cette cérémonie de naturalisation, a commencé le préfet, est un moment important pour chacune et chacun d’entre vous et pour notre pays, la France, puisqu’il marque votre appartenance, désormais, à notre communauté nationale (…) Cette matinée est pour vous l’aboutissement d’un parcours qui a débuté avec votre arrivée sur le sol français : certains pour y trouver du travail ou y faire des études, d’autres pour y fuir la guerre ou l’oppression, d’autres encore pour des raisons plus privées.

Vous auriez pu continuer à garder votre statut d’étranger vivant régulièrement sur notre sol mais vous avez choisi une autre voie, celle de devenir français. C’est une belle et grande décision (…). C’est un acte essentiel de votre vie qui vous engage, vous-même, vos enfants et les générations qui suivront.

Cette cérémonie est également importante pour la France. Car notre Nation va s’enrichir de vos forces, de votre culture et de vos expériences personnelles. Avant vous, beaucoup d’hommes et de femmes, venus d’ailleurs et d’origines diverses ont adopté notre nation, l’ont enrichie de leurs forces, de leur culture et de leurs expériences professionnelles, ont contribué à son dynamisme, l’ont aimée et l’ont servie au point, parfois, dans les périodes tragiques de l’histoire de France, de donner leur vie pour défendre leur nouvelle patrie. »

 La salle entonne la Marseillaise

Après ce discours, la salle a entonné la Marseillaise. Un beau moment d’émotion que le préfet a prolongé en remettant personnellement à chacune des personnes naturalisées les documents concernant son nouveau statut  de citoyen français: lettre d’accueil, extrait de la constitution de 1958, Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, décret nominatif de naturalisation...

Un moment fort pour les 100 nouveaux citoyens français (83 adultes et 17 enfants) aux origines très diverses : Antilles Britanniques, Argentine, Bénin, Canada, Colombie, Congo, Cote d’Ivoire, Cuba, Dominique, États-Unis, Haïti, Liban, Madagascar, Maroc, République dominicaine, Togo, Russie, Sainte-Lucie, Venezuela.

Pour l’occasion, nombreux d’entre eux étaient venus en famille. Des élus et des représentants des communes de l’archipel étaient également présents.

> discours du préfet pour la remise des décrets de naturalisation, le 26 juin 2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

Plus d'images sur