Actualités

Les temps forts de la visite du Président de la République

 
Les temps forts de la visite du Président de la République

La visite présidentielle des 9 et 10 mai en Guadeloupe s’est déroulée dans le cadre d’un déplacement exceptionnel du Chef de l’État au sein de la Caraïbe, avec Cuba et Haïti au programme. Dans l’île aux belles eaux, le Président de la République a marqué l’histoire en inaugurant le Mémorial ACTe. Il a aussi porté une attention particulière à l’archipel et à l’ensemble des citoyens ultra-marins.

 

Les étapes guadeloupéennes :

L’arrivée en terre de Guadeloupe

L’avion présidentiel s’est posé sur le tarmac de Pôle-Caraïbes samedi 9 mai, à 19h20. Accueilli par le préfet Jacques Billant et les parlementaires de l’île, le chef de l’État a tenu à prononcer une courte allocution à la presse. Il y a souligné l’importance du Mémorial ACTe pour la Guadeloupe mais aussi pour toute la Caraïbe et le monde. Il a fait un point sur son déplacement en Martinique et l’Appel de Fort-de-France sur la lutte contre le réchauffement climatique.

1
2
3
4

Haut de page

Le Président au côté des élus de l’île

Première étape d’importance du voyage présidentiel, la rencontre du chef de l’État avec les élus de l’île s’est déroulée au palais des sports du Gosier. « Il émane de la Guadeloupe une force et une fierté », a commencé le Président avant de détailler sa vision de l’île et du soutien que lui apportera l’État pour ses équipements publics : cyclotron, centre hospitalier universitaire, aide à l’université et aux écoles de la seconde chance, Institut universitaire et technologique...

Une feuille de route complétée par l’annonce d’une mission parlementaire confiée à Victorin Lurel pour la préparation d’un projet de loi sur l’égalité réelle de tous les territoires.

5
6
7
8

Haut de page

La mémoire à l'honneur, Place de la Victoire

Dimanche 10 mai, avant de se rendre au Mémorial ACTe, le Président de la République a tenu à se recueillir devant le Monument aux Morts et la Stèle aux cent chaînes, sur la Place de la Victoire. Au lendemain de la célébration du 8 mai 1945, ce fut l’occasion de rendre hommage aux dissidents, ces combattants qui ont rejoint les Forces françaises libres durant la seconde guerre mondiale, mais aussi à l’histoire de la Guadeloupe et à toutes les femmes et hommes épris de liberté qui ont lutté pour leur émancipation et leur dignité.

9
10
11
12

Haut de page

L’inauguration du Mémorial ACTe

« C’est avec émotion que j’ai inauguré le Mémorial ACTe. Les œuvres exposées, les faits restitués, les personnages rappelés, et surtout le souvenir des femmes, hommes, enfants victime de la traite, nous font obligation de ne rien oublier et de lutter encore aujourd’hui pour la dignité humaine ». Ces mots du Président écrits sur le livre d’or du Mémorial ont largement été partagés par l’ensemble des invités à la cérémonie d’inauguration. Une inauguration marquée par la présence de chefs d’État africains, de délégations de la Caraïbe et de cinq ministres du gouvernement ainsi que le Président de l’Assemblée nationale.

13
14
15
16
17
18
19
20

Haut de page

Bain de foule aux Abymes

L’étape des Abymes a été l’occasion pour le Président de la République d’échanger avec les élus locaux lors d’un entretien qui s’est tenu à la Mairie. A sa sortie de l’hôtel de ville une foule nombreuse l’attendait et le chef de l’État est allé à la rencontre des Guadeloupéennes et des Guadeloupéens qui lui ont réservé un accueil des plus chaleureux, costumes traditionnels et musique en prime.

21
22
23
24
25
26

Haut de page

Rencontre avec les jeunes au RSMA

Avant de quitter la Guadeloupe pour Cuba, le Président de la République a rappelé son attachement au service militaire adapté en rendant visite au RSMA du camp Dugommier. L’occasion également de partager un moment avec des jeunes Guadeloupéens et d’adresser à chacun un mot d’encouragement pour leur formation et leur avenir, après la photo de famille sur la Place d’honneur du Régiment.

En métropole, il est prévu que des centres de « service militaire volontaire » soient créés sur le modèle du RSMA, pour l’insertion des jeunes en difficulté.

27
28
29
30
31
32

Haut de page