Actualités

Valoriser les jeunes et les entrepreneurs du territoire

 
Valoriser les jeunes et les entrepreneurs du territoire

Ce jeudi 25 juin, le préfet a accueilli Mme Sophie Elizeon, déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français des outre-mer. Il l’a accompagnée auprès de jeunes entrepreneurs guadeloupéens de la société Aeroworx.

« Les Ultra-marins ont de l’audace, voilà ce que je défends à la tête de ma délégation », expliquait Mme Elizeon, lors de sa rencontre avec Olivier et Bruno Kancel, les deux jeunes chefs d’entreprise de la société Aeroworx qu’ils ont créée en 2013.

« Et de l’audace, vous en avez, ce sont des initiatives comme la vôtre que je m’attache à rendre visible. Il y a du dynamisme et de la volonté d’entreprendre dans les Outre-mers, je suis là pour encourager et valoriser toutes ces démarches. »

Spécialisée dans la prise de vue aérienne par drone, Aeroworx travaille aussi bien dans le domaine artistique, en collaboration avec des sociétés de production audiovisuelle que pour des commandes plus techniques comme ce cabinet de géomètre à qui Aeroworx fournit des images aériennes qui permettent d’obtenir des vues en 3D.

Pour la déléguée, qui a prévu également de rencontrer des élus du territoire mais aussi les services de l’État et des associations de jeunes Guadeloupéens, cette visite à Aeroworx est dans la droite ligne de son engagement.

« Je viens ici pour faire le point sur les actions entreprises auprès de la jeunesse, de l’insertion par l’économie et l’emploi, de la mobilité aussi afin de permettre à chacun de mener à bien des projets professionnels ou de formation ».

Les missions de la déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français des outre-mer

Nommé en 2012, Mme Sophie Elizeon articule son action autour de trois axes :

> Prévenir et lutter contre les stéréotypes par la promotion des parcours audacieux de chef-fes d’entreprises, chercheur-es, expert-es, en un mot en rendant visibles les originaires des outre-mer ;

> Corriger en menant des actions positives autour de la sécurisation des parcours de mobilité, de la lutte contre les discriminations dans l’accès au logement, à l’emploi/formation, aux soins, de entrepreneuriat et de l’engagement ;

> Diffuser enfin une meilleure connaissance de la situation des ultra-marin-es de l’hexagone auprès de l’ensemble des services de l’État afin de replacer les originaires des outre-mer au cœur des dispositifs de droit commun.

+ d'images sur

Pour joindre la délégation : sp-delegation@outre-mer.gouv.fr

Internet : www.ultramarins.gouv.fr