Le service civique

Le service civique, pour tous les jeunes de 16 à 25 ans

 
Le service civique, pour tous les jeunes de 16 à 25 ans

Le service civique permet à tous les jeunes de 16 à 25 ans de s’engager sur une période de 6 à 12 mois, au service de l’intérêt général. Il peut être effectué auprès des collectivités ou d’association, en France ou à l’étranger. Les missions de service civique couvrent des domaines prioritaires pour l’ensemble de la société tels que la solidarité et la lutte contre l’exclusion, l’éducation, l’environnement, le sport et la culture, etc.

Il donne lieu à une indemnité et à une couverture sociale prises en charge intégralement par l’État. Le service civique est également valorisé dans le parcours de formation au travers du livret de compétence, des cursus universitaires ou de la validation des acquis de l’expérience.

Depuis juin 2015 le service civique est universel et doit permettre à tout jeune qui le souhaite de pouvoir s’y engager. À l’horizon 2017 ce sont 150 000 jeunes qui en bénéficieront. En Guadeloupe, depuis 2010, près de 3000 jeunes ont effectué un service civique.
 

S’investir pour les autres et pour soi

DSC02019

Le service civique permet de s’engager, pour une période déterminée, dans une mission en faveur de la collectivité et de l’intérêt général. Il permet de :

  •  Vivre de nouvelles expériences, en s’ouvrant à d’autres horizons et d’autres relations. Le Service Civique fournit un cadre à l’engagement citoyen.
  •  Développer et acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, toute mission agréée sera notamment accompagnée d’un tutorat individualisé. Durant sa mission, le jeune engagé bénéficie d’une formation civique et citoyenne obligatoire pour la partie pratique (la formation de prévention et secours civiques de niveau 1) et d’une partie théorique.

Le dispositif prend en compte les besoins et attentes des jeunes qui peuvent accomplir leur service civique sous différentes formes et dans différents organismes d’accueil en France ou à l’étranger au sein :

  •  d’une collectivité locale, d’une association ou d’une fondation pour s’investir dans des actions de proximité.
  •  d’une ONG ou une association internationale, pour s’engager dans une action humanitaire à l’international.
  •  d’une ambassade ou d’un consulat dans le cadre du volontariat international en administration, pour ceux qui souhaitent vivre une expérience à l’étranger.

Une pluralité de missions

Les missions du service civique s’articulent autour de plusieurs grandes thématiques :

  •  Solidarité : offrir aux personnes isolées, aux personnes âgées ou aux victimes de violence une aide concrète dans la vie quotidienne.
  •  Sport : accompagner dans le cadre de pratiques sportives des personnes n’ayant pas accès au sport, pour des raisons physiques ou sociales : personnes âgées, enfants et adultes handicapés ou fragiles, etc.
  •  Développement International & action humanitaire : réaliser une mission au sein d’une ambassade dans le cadre des collaborations diplomatiques ou intervenir avec une ONG auprès des populations les plus démunies.
  •  Interventions d’urgence : après une formation, le jeune engagé peut prendre part aux secours d’urgences lors catastrophes naturelles ou écologiques, aider les victimes et guider la population après une crise.
  •  Santé : sensibiliser les jeunes aux enjeux de santé et participer activement aux campagnes de lutte contre l’obésité, contre le sida, l’alcool ou l’usage de drogues.
  •  Mémoire et citoyenneté : défendre les droits de l’Homme sous toutes leurs formes : égalité des droits, droits de l’enfant…

Service civique, mode d’emploi

DSC02017

Tout jeune de 16 à 25 ans qui souhaite s’engager peur effectuer son service civique. Il n’y a pas de conditions de diplôme. Le service civique est ouvert aux jeunes de nationalité française, ou ressortissant d’un pays de l’union européenne. Pour les jeunes originaires de l’extérieur de l’union européenne, il faut justifier d’un an de résidence régulière en France.

Le service civique dure de 6 à 12 mois avec une durée moyenne de 8 mois.
Les conditions d’engagement des jeunes entre 16 et 18 ans sont aménagées et se voient proposer des missions adaptées. Leur engagement nécessite une autorisation parentale.
Pour s’engager, il est possible de prendre contact directement auprès d’un des organismes agréés pour accueillir des jeunes en service civique ou de s’inscrire sur le site de l’agence du service civique : http://www.service-civique.gouv.fr/

Les missions locales pour l’insertion des jeunes, les points d’accueil et d’information pour la jeunesse sont également mobilisés pour faciliter les renseignements, la mise en relation et l’inscription.

Contact local service civique : Christine Pfliger, 0590 81 33 57 christine.pflieger@drjscs.gouv.fr

Rémunération et accompagnement

Le volontaire engagé en service civique perçoit :

– Une indemnité mensuelle (non imposable) de 467,34 euros nets par mois, payée par l’État ;
– Une participation de l’organisme d’accueil équivalent à 106,31 euros, en plus de l’indemnité versée par l’État pouvant être versée en nature (contribution aux frais de nourriture, à l’hébergement ou aux transports) ;

– Une bourse de 106,38 euros versée par l’État si la situation du volontaire le justifie ;

– La prise en charge par l’État de la couverture maladie, maternité et des cotisations retraites (pour l’équivalent de 387 euros par mois et par jeunes) ;

– Le volontaire engagé en service civique bénéficie d’un accompagnement pour faciliter le déroulement de sa mission (une phase de préparation, un accompagnement dans la réalisation des missions qui lui sont confiées et un accompagnement à sa réflexion sur son projet d’avenir) ;

– Le service civique peut être valorisé dans le parcours de formation du jeune notamment dans son cursus universitaire et à travers la validation des acquis de l’expérience.

 Le service civique est un signe de confiance pour permettre de répondre à un désir d’engagement et d’être utile aux autres. Il ouvre la première porte vers l’engagement. Pour les 16-25 ans c’est un bel outil qui permet de conjuguer la prise d’initiatives, l’implication au service de l’intérêt général et une expérience très enrichissante qui participent à l’orientation professionnelle et constituent un tremplin.

 Sur le net : http://www.service-civique.gouv.fr/