Carib Wave, un exercice tsunami grandeur nature en Guadeloupe, le 15 mars

 
 
Carib Wave, un exercice tsunami grandeur nature en Guadeloupe, le 15 mars

Le 15 mars, la Guadeloupe va participer à un exercice international de sécurité civile sur le risque tsunami, intitulé « Caribe Wave » et coordonné par la préfecture. Toutes les informations et consignes de sécurité pour se préparer à ce risque majeur.

Chaque année depuis 2009, le Groupe intergouvernemental de coordination du système d'alerte au tsunami et aux risques côtiers de la zone caribéenne organise un exercice grandeur nature pour se préparer au risque majeur de submersion marine.

Une cinquantaine de pays et territoires dans les Caraïbes participent à l’exercice représentant près de 200 000 personnes.

La Guadeloupe prendra pleinement part à cet exercice qui se déroulera le jeudi 15 mars et qui sera coordonné par les services de l’Etat.

caribwave1

Acteur de sa sécurité

Chaque citoyen peut participer à son niveau, à l’exercice en s’inscrivant sur le site internet de Caribe Wave pour choisir les actions qu’il mettra en œuvre ce jeudi 15 mars.

Parmi elles, on peut choisir, par exemple, de participer à un exercice public d’évacuation, de préparer un kit d’urgence, d’organiser sa propre marche d’évacuation ou bien encore de retweeter les messages d’alertes, d’élaborer un plan d’urgence familial...

Autant de façons de s’impliquer comme citoyen acteur de sa sécurité sur un territoire soumis à bon nombre de risques majeurs.

Pour s’inscrire à l’exercice tsunami du 15 mars : http://www.tsunamizone.org/

logo caribe wave

Le déroulement de l’exercice du 15 mars

Le centre de réception de l’alerte (Météo France) va recevoir un appel du centre d’alerte au tsunami d’Hawaï (centre d’alerte pour les Caraïbes). Dès réception et transmission au centre de gestion de l’alerte (en préfecture de Guadeloupe), l’ensemble des acteurs (collectivités, services de l’Etat...) activeront les procédures d’alertes et d’informations du public.

Les services de l'Etat seront mobilisés lors de cet exercice pour participer à la diffusion de l'alerte, tester les moyens de communication et le Centre Opérationnel Départemental sera activé par le préfet dans le cadre du dispositif de l’Organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC). Plusieurs communes activeront leur Poste de commandement communal et testeront leur Plan communal de sauvegarde. Il est prévu des évacuations de plages, de centre-bourgs et d’établissements scolaires situés près du littoral

Le scénario de l’exercice du 15 mars prévoit qu’une alerte tsunami parvienne en préfecture à 10h avec l’arrivée d’une vague de 3 m sur les côtes de l’archipel guadeloupéenne peu de temps après. L’enjeu sera donc d’être en mesure de diffuser l’alerte très rapidement et, pour chacun, de réagir très vite.

Se préparer au risque tsunami 

Consulter les consignes de sécurité en cliquant sur les images :

Pour aller plus loin

> Conduite à tenir en cas de tsunami :http://www.gouvernement.fr/risques/tsunami

> Guide de préparation aux situations d'urgence

> Préparer son kit d'urgence 

> Plan Familial de Mise en Sécurité

> Pour s’inscrire et participer activement à l’exercice du 15 mars : http://www.tsunamizone.org/