Deux exercices pour se préparer au risque cyclonique

 
 
Deux exercices pour se préparer au risque cyclonique

Le cyclone « PADME » s’apprête à impacter sévèrement la Guadeloupe. Voilà le début du scénario auquel seront confrontés les services de l’Etat, le 9 juillet prochain. Le lendemain, alors que « PADME » s’éloignera, ce sera au tour de la Croix-Rouge de se mobiliser pour « 72 heures d’autonomie » à Marie-Galante.

Même si selon Météo France, la saison cyclonique 2015, devrait être peu active à l’image de 2014 avec 8 phénomènes prévus, la prudence reste de mise car en l’état actuel des données, il n’est pas possible de prévoir quelle région ces phénomènes toucheront précisément..

C’est dans ce contexte que le service interministériel de défense et de protection civiles (SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civiles) testera avec l’ensemble des acteurs concernés le dispositif d’organisation de la réponse de sécurité civile (plan ORSECOrganisation de la Réponse de Sécurité Civile) et les consignes individuelles et collectives à tenir en fonction de l’ampleur du phénomène le 9 juillet prochain.

L’exercice nommé « PADME » simulera le passage d’un phénomène cyclonique sur l’archipel. L’occasion de valider et d’optimiser les dispositifs engagés par la préfecture et les collectivités pour protéger les populations durant des événements climatiques majeurs.

"72 heures d'autonomie" à Marie-Galante

Le lendemain, le 10 juillet, ce sera au tour de la Plate-forme d’intervention régionale Amériques Caraibes (PIRAC) de la Croix-Rouge de tester son dispositif d’hébergement d’urgence à Marie-Galante le 10 juillet, en collaboration avec la municipalité de Saint-Louis, dans le cadre du projet "72 heures d'autonomie".

Ce projet vise à augmenter les capacités des populations de communes très isolées à se protéger, s’abriter et se porter secours, en attendant l’arrivée de l’aide extérieure durant les 72 premières heures qui suivent une catastrophe.

Sur l’île de Marie-Galante, du matériel de contingence (tentes, lits picots, couverture, groupe électrogène...) est déjà prépositionné. Comme à la Désirade, l’installation des containers de matériels des containers s’est accompagnée de l’ouverture d’une antenne de la Croix-Rouge permettant à la population de disposer d’une équipe de bénévoles formés et équipés sur place.

En parallèle, plusieurs campagnes de sensibilisation ont eu lieu afin d’initier la population aux gestes qui sauvent en situation de crise, et surtout d’inviter chacun à se « préparer à être prêt » grâce à des mesures simples : préparer un kit de survie chez soi, faire un plan familial d’autoprotection, s’informer sur les risques et se former aux premiers secours.

> Les conduites à tenir en cas de cyclone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,18 Mb

> En savoir plus sur l’opération - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,26 Mb