Exercice cyclonique ZOÉ : prêts pour le déport de la cellule de crise

 
 
Exercice cyclonique ZOÉ : prêts pour le déport de la cellule de crise

Le déport du centre opérationnel départemental a été le point d’orgue de l’exercice cyclonique ZOÉ qui a permis aux équipes de tester des nouvelles procédures en mode dégradé.

L’exercice cyclonique ZOE, organisé par la préfecture du 27 au 29 juin, a permis aux services de l’État mais aussi aux communes participantes, d’affiner leurs procédures sur les échanges d’informations en situation de crise. Un enjeu essentiel pour le centre opérationnel départemental (CODCentre opérationnel départemental), autrement dit la cellule de crise, qui a été déportée de la préfecture au centre de secours principal, chez les sapeurs-pompiers à Saint-Claude.

Cette opération n’est pas une première car elle avait déjà été réalisée dans l’urgence, en septembre dernier, au moment du passage de l’ouragan MARIA qui était passé en quelques heures de niveau 3 à niveau 5.

Pour Loïc Grosse, le directeur de cabinet de la préfecture, « l’exercice ZOE nous a permis de tester les différents moyens de résilience qui nous permettent d’être toujours opérationnel sur un lieu de travail différent, y compris quand les communications ne fonctionnent pas normalement... »

Un pari relevé par l’ensemble des équipes présentes au CODCentre opérationnel départemental (forces de l’ordre, services de l’État, SDISService Départemental d'Incendie et de Secours, associations de sécurité civile, opérateurs…) et au premier chef le service interministériel de défense et de protection civile (SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civiles) qui organise le travail au sein de cette cellule de crise, sous l’autorité du préfet.

 

DSC08110IDE
DSC08096ide
   

Avant l’alerte orange,  et le déport de la cellule de crise, les agents du SIDPC ont ainsi travaillé sur la mise à jour de tous leurs contacts à activer en temps de crise, notamment dans les communes. Le service communication a, quant à lui, diffusé le premier communiqué d’alerte jaune aux médias et sur les réseaux sociaux, la veille du déport.

Retrouvez l’ensemble des communiqués de l’exercice ici : Exercice Zoé

Pour l’exercice ZOE, le service communication a également testé l’envoi aux radios de spots audio qui reprennent l’ensemble des consignes de sécurité à diffuser à la population, par couleur d’alerte.

Retrouvez ces spots ici : Couleurs et consignes de sécurité

Certaines radios, notamment la Fédération des radios associatives de Guadeloupe (FRAG), vont ainsi signer des conventions de partenariat pour la diffusion gracieuse de ces spots, en cas d’alerte cyclonique.

Le dernier jour de l’exercice a été consacré à la mise en place d’une cellule d’information au public, avec la mise en place d’un numéro unique d’urgence, un autre enjeu essentiel lorsque le cyclone est passé et que chacun est à la recherche d’informations fiables sur la situation.

DSC08118ide
DSC08114ide
   

Retrouvez ici le dossier cyclonique pour 2018