Les réseaux sociaux au service de la gestion de crise avec l’association VISOV

 
 
Les réseaux sociaux au service de la gestion de crise avec l’association VISOV

Le préfet a signé une convention avec l’association VISOV (volontaires internationaux en soutien opérationnel virtuel) qui permet, en cas de crise de faire remonter et de hiérarchiser les informations qui circulent sur les réseaux sociaux.

La préfecture de la Guadeloupe est la première préfecture ultramarine à conclure un partenariat avec l’association VISOV spécialisée dans l’utilisation des médias sociaux en gestion d’urgence (MSGU).
En cas d’événement majeur (cyclone, séisme, tsunami...) les bénévoles de VISOV appuieront ainsi les services de l’État dans la remontée d’informations qui circuleront sur les réseaux sociaux en les archivant et en les cartographiant. Ils aideront également à élargir la diffusion des messages de sécurité à la population sur la toile, à y détecter les rumeurs mais aussi relayer les appels à la solidarité.

IMG_0698
IMG_0700
IMG_0702
IMG_0708

L’association VISOV

L’association VISOV (Volontaires Internationaux en Soutien Opérationnel Virtuel) a été créée en janvier 2014. Elle est la première communauté virtuelle francophone de volontaires numériques en gestion d’urgence (sécurité civile).
Composée de 130 bénévoles issus majoritairement de la sécurité civile, VISOV a signé une convention avec le ministère de l’Intérieur en 2015 et plus récemment avec les préfectures du Morbihan, de la Corse-du-Sud, de la Vienne, de la Haute-Loire, de la Meurthe-et-Moselle, plusieurs SDIS (service départemental d’incendie et de secours), des Conseils départementaux, et les zones de défense et de sécurité Est, Sud et Sud-Est.

Le savoir-faire de VISOV

En cas de crise majeure, VISOV peut mobiliser très rapidement une cinquantaine de bénévoles 24h/24 pour veiller les réseaux sociaux. Souvent spécialistes de la gestion de crise et geek, ils ont l’expérience pour trier les informations qui circulent sur la toile, alerter sur des rumeurs et remonter des infos terrain qui peuvent nécessiter une intervention rapide des secours.
VISOV relaie également en priorité les messages et les consignes de sécurité officielles.
Concrètement, lorsqu’un événement majeur survient (cyclone, séisme, tsunami…), les volontaires VISOV saisissent tout ce qui est publié sur le net sous la forme d’un tableau collaboratif, réservé aux volontaires qui le renseignent et au gestionnaire de la crise. Ce tableau donne lieu à une cartographie qui, elle, est publique et accessible aux internautes via un lien publié sur le site internet de VISOV.

visov2

VISOV est équipée pour suivre l’ensemble des réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Snapchat, Instagram, Youtube, Mastodont... Elle s’organise autour de « salles Whatsapp » : météo, carto …

Pour en savoir plus : http://www.visov.org/