Risques de la vie courante

À la piscine, à la mer ou à la rivière : se baigner sans danger

 
 
À la piscine, à la mer ou à la rivière : se baigner sans danger

Chaque année, de nombreuses personnes sont victimes d’accidents de baignade. Il existe pourtant des gestes simples pour éviter les noyades.  Un rappel des règles de sécurité.

À la piscine, au bord de la mer ou à la rivière, des réflexes et quelques précautions permettent de limiter les risques d’accidents avant, pendant et après la baignade.

Avant la baignade

Assurez-vous de votre niveau de pratique
• Pour vous et vos enfants, apprenez à nager avec un maître-nageur sauveteur, le plus tôt possible.
• Faites reconnaitre par un maître-nageur sauveteur votre capacité et celles de vos enfants, à évoluer dans l’eau en toute sécurité.
• Choisissez les zones de baignade surveillées.

plage2

En Guadeloupe, il n'y a que deux plages équipées de postes de secours : à Sainte-Anne, sur la plage municipale et à l'Autre Bord, au Moule, où le poste de secours est activé durant les grandes vacances (jusqu'au 28 août, de 10h à 13h et de 14h à 18h).
• Restez toujours attentifs à vos enfants, même si la zone est surveillée.

  • Informez-vous sur les conditions de baignade

• En arrivant sur votre lieu de baignade, renseignez-vous auprès du personnel chargé de la surveillance sur les conditions de baignade : nature des vagues, courants, marées, dangers naturels, etc.
• Assurez-vous que les conditions de baignade ne vont pas devenir dangereuses au cours de la journée.
• Consultez régulièrement les bulletins météo.

 

Pendant la baignade

... avec vos enfants

Lorsque vous vous baignez avec vos enfants
• Restez toujours avec vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau ou dans l’eau.
• Baignez-vous en même temps qu’eux.
• Désignez un seul adulte responsable de leur surveillance.
• S’ils ne savent pas nager, équipez vos enfants de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant (voir informations sur le produit et la notice d’information) dès qu’ils sont à proximité de l’eau.
• Méfiez-vous des bouées ou des autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, bouées siège,…), ils ne protègent pas de la noyade.
• Surveillez vos enfants en permanence, même s’ils sont équipés de brassards.

... pour vous-même

• Si vous ressentez le moindre frisson ou trouble physique, ne vous baignez pas.
• Prévenez vos proches lorsque vous allez vous baigner.
• Soyez vigilant lors de la baignade et faites attention à la zone d’impact des vagues (certaines zones du corps comme la tête, le cou ou le ventre étant plus fragiles).

Tenez compte de votre forme physique
• Ne surestimez pas votre condition physique. Avant de partir nager au loin, assurez-vous que votre forme physique vous permet de revenir sur la terre.
• Souvenez-vous qu’il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu’en piscine.
Évitez tout comportement à risque
• Ne consommez pas d’alcool avant et pendant la baignade.
• Ne vous exposez pas excessivement au soleil avant la baignade.
• Rentrez progressivement dans l’eau, particulièrement lorsque l’eau est froide et que vous vous êtes exposé au soleil.

En cas de danger imprévu
• Ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser.
• Si vous êtes fatigué, allongez-vous sur le dos pour vous reposer. Vos voies respiratoires sont alors dégagées : vous pouvez respirer normalement et appeler à l’aide.

En rivière

rivière

En Guadeloupe, la baignade en rivière est très agréable mais là-aussi, il convient de prendre ses précautions
Par temps de pluie, l’eau des rivières peut monter très vite. De nombreuses feuilles flottant à la surface de l’eau sont les signes avant-coureurs d’une crue imminente. L'eau doit être limpide. Si elle est chargée de limon, renoncez à votre balade aquatique.

• Avant de plonger dans un bassin, assurez-vous que la profondeur est suffisante.
• Ne pas s'approcher des sauts, au risque d'être aspiré par un tourbillon.

 

En piscine privée

Profitez de votre piscine en toute tranquillité
Chaque année, malgré l’obligation d’équiper les piscines d’un dispositif de sécurité, de jeunes enfants se noient. La vigilance des adultes reste indispensable pour éviter les accidents.
Équipez votre piscine (enterrée ou semi enterrée) d’un dispositif de sécurité. La loi prévoit 4 dispositifs :
• Les barrières, abris de piscine ou couvertures : ils empêchent physiquement l’accès au bassin et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition de les refermer ou de les réinstaller après la baignade.
• Les alarmes sonores : elles peuvent informer de la chute d’un enfant dans l’eau (alarmes d’immersion) ou de l’approche d’un enfant du bassin (alarmes périmétriques), mais n’empêchent pas la noyade. Les barrières sur 4 côtés sont celles qui assurent une meilleure protection.

Pendant la baignade
• Pensez à poser à côté de la piscine : une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible.

Après la baignade
• Pensez à sortir tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables et à remettre en place le dispositif de sécurité.
• Si vous avez une piscine « en kit » (qui n’est pas enterrée dans le sol),retirez l’échelle après la baignade pour en condamner l’accès.

En piscines publiques

piscine

• Surveillez les enfants pour éviter qu’ils se dirigent seuls vers les bassins. Accompagnez-les dans l’eau et restez auprès d’eux.
• Informez-vous sur le règlement intérieur de la piscine et respectez-le.
• En cas de problème, prévenez immédiatement le personnel chargé de la surveillance.
Attention ! Ces dispositifs ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte.

 

En mer

Pratiquez vos loisirs nautiques en toute sécurité

20 % des noyades ont lieu pendant une activité autre que la baignade : bateau, pêche, plongée, canoë, kayak… Ces noyades sont souvent dues à une chute ou à un malaise.

Lorsque vous pratiquez une activité nautique

baignade1

• Si nécessaire, faites reconnaître par un maître-nageur sauveteur la capacité de vos enfants à savoir nager.
• Pratiquez toujours votre activité dans les zones autorisées.
• Ne consommez pas d’alcool avant et pendant.
• Tenez compte de votre forme physique.
• Informez-vous sur les conditions météo avant de partir.
• Ne partez jamais seul et informez vos proches de votre destination et de votre heure de retour prévue.
• Respectez les consignes de sécurité et les autres usagers.
• Équipez-vous des articles de sécurité recommandés (bouées, gilets de sauvetage, casques…).

 

En savoir plus sur la sécurité des loisirs nautiques

Pour en savoir plus :