Sapeur-pompier volontaire, s'engager au service des autres

 
 
Sapeur-pompier volontaire, s'engager au service des autres

 En Guadeloupe, 1430 volontaires, dont 275 femmes, vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier, de leurs études... Chaque jour, ils démontrent que solidarité et altruisme ne sont pas de vains mots.

Prévenir, secourir et protéger : les sapeurs pompiers remplissent une mission d’intérêt général dans le cadre du service public. Les volontaires y ont toute leur place que ce soit dans la lutte contre les incendies, les secours routiers, les secours aux blessés, les recherches de personnes, la lutte contre la pollution, les interventions lors d’inondations, de tremblement de terre…

 Les conditions à remplir

La loi du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des Sapeurs pompiers volontaires (SPV) et son cadre juridique définit «l’engagement citoyen en qualité de sapeur-pompier volontaire comme une activité reposant sur le volontariat et le bénévolat, exercée dans des conditions qui lui sont propres».
 
 Cet engagement citoyen est librement consenti et ouvert à tous. Cependant,  il est régi par quelques conditions, précisées par le décret relatif aux SPV :

 > Avoir 16 ans au moins avec un consentement écrit du représentant légal pour les mineurs (âge minimum de 21 ans pour être officier)

> Résider légalement en France

> Être en situation régulière au regard des obligations du service national

> Jouir de ses droits civiques

> Absence de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions

> Être en situation régulière au regard des obligations du service national

> Remplir les conditions d’aptitude médicale et physique adaptées et correspondantes aux missions effectivement confiées

> Pour accéder au grade de lieutenant, les candidats doivent justifier d'un diplôme au moins du niveau Bac+2 et d'un diplôme au moins du niveau Bac+3 pour le grade de capitaine.

> Pour les sapeurs-pompiers volontaires du Service de santé et de secours médical (SSSM) : détenir le diplôme de médecin, de pharmacien, d’infirmier, de vétérinaire ou de psychologue et être inscrit à l’ordre correspondant défini par le code de la santé publique. Engagement des étudiants en médecine admis en 2e année du 2e cycle (soit la 4e année) ou admis au 3e cycle (soit la 7e année) pour participer aux activités du service.

   
   

 Les obligations

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. Le premier engagement comporte une période probatoire comprise entre 1 et 3 ans, sauf pour les titulaires du brevet national de jeunes sapeurs-pompiers, qui en sont dispensés.

 L’activité de SPV s'exerce avec obéissance, discrétion et responsabilité, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires et notamment de la Charte nationale du sapeur-pompier volontaire. Le renouvellement de l'engagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d'aptitude physique et médicale.

 Enfin, tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d'une formation initiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées dans son centre de secours, puis d'une formation continue et de perfectionnement tout au long de sa carrière.

 Comment postuler ?

Pour s'engager en qualité de sapeur-pompier volontaire, il suffit d'adresser sa candidature directement au Centre de secours le plus proche de votre domicile en joignant :

> une lettre de motivation

> un CV

> la copie des titres, diplômes ou attestations de formation

> 1 photo

> Une enveloppe indiquant l’adresse du candidat.

IMG_7342 bis