ZIKA : retour d'expérience

Zika : premier bilan et suivi des femmes enceintes et des bébés exposés

 
 
Zika : premier bilan et suivi des femmes enceintes et des bébés exposés

Six mois après la fin de l’épidémie Zika, la surveillance des femmes enceintes et des bébés exposés est toujours d’actualité. Les précautions d’usage pour se protéger des moustiques aussi.

L’épidémie Zika qui est survenue en Guadeloupe de mai à novembre 2016 a touché plus de 30 000 personnes dont près de 700 femmes enceintes. 15 malformations fœtales ont été découvertes à ce jour.

Six mois après cette épidémie, l’Agence régionale de santé avec l’ensemble des acteurs professionnels ou institutionnels impliqués dans la prévention, la surveillance, la lutte contre le virus et la prise en charge des conséquences du virus, ont tiré un premier bilan.

Ce bilan est consultable ici :

> Le bilan - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,92 Mb

> Le communiqué de l'Agence régionale de santé de la Guadeloupe et des îles du Nord - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

Attention, les précautions d’usage contre les moustiques s’imposent toujours. Retrouvez tous les gestes de prévention, dans la maison et au quotidien en cliquant ici.

 

Retex-Zika

Le suivi des femmes enceintes et des bébés exposés

Conformément aux recommandations du Haut Conseil de Santé Publique, en 2017 et 2018, les bébés qui sont nés ou qui naîtront de mères ayant été infectées par le Zika pendant la grossesse, devront être particulièrement suivis pendant leurs deux premières années de vie, pour détecter les troubles éventuels qui pourraient être liés à cette exposition in utero. Le médecin généraliste, le pédiatre et la sage-femme jouent un rôle clef dans la mise en œuvre de ce suivi.

La mission Zika du réseau Périnat peut de même faciliter ce travail collectif de suivi ou répondre aux questions des mères qui le souhaitent .

Mission Zika du réseau Périnat : 0590 47 17 00